Un peu d'histoire

L'ostéopathie a été fondée par Andrew Taylor Still vers 1874.

C'est après avoir perdu plusieurs membres de sa famille qu’A.T. Still eu l'idée de créer cet art de guérir.

Très critique face à la médecine de l'époque, incapable de guérir sa famille avec des "remèdes", il eut l'intuition qu'il fallait rétablir les fonctions physiques afin que le corps puisse retrouver ses propres capacités de guérison.

"le principe de base énoncé par A.T. Still est que le corps est un organisme dynamique, vivant, respirant, disposant de toutes les ressources et capacités nécessaires pour faire ce qu'il a besoin de faire, dès lors que vous l'avez amené à un équilibre physiologique en travaillant avec lui et en utilisant les ressources qui lui sont propres. C'est tout. Si vous parvenez à améliorer les capacités du corps à résoudre ses difficultés, point n'est besoin d'introduire beaucoup d'entités agissantes venant de l'extérieur. (Extrait de "L'IMMOBILITE DE LA VIE" la philosophie ostéopathique de Rollin E.BECKER sous la direction de Rachel Brooks (traduit par Pierre Tricot)

Comment agit un ostéopathe?

Par un toucher minutieux et précis l'ostéopathe perçoit des déséquilibres, des tensions et des perturbations mécaniques.

Ensuite il utilise différentes techniques adaptées pour rétablir notre capacité d'auto-guérison, c'est ce qu'on appelle: l'homéostasie.

"Ce que Still appelait traitement ostéopathique, c'était sa manière d'approcher le problème consistant à apprendre au corps à répondre à ses besoins. Le traitement ostéopathique, la manipulation, était une chose simple: nous avons là un corps et il a quelque chose à dire au médecin. Donc pourquoi ne pas rejoindre ce corps et jouer avec lui, jusqu'à obtenir quelque changement - le manipuler d'une certaine manière jusqu'à ce que le corps entende le message et le transmette à travers le système nerveux, circulatoire et lymphatique, et l'utilise pour l'aider à s'améliorer....... Si vous voulez guérir quoi que ce soit dans le corps humain, la seule chose dont vous devez vous préoccuper, c'est d'augmenter les énergies et d'inciter les substances chimiques de la vie à agir comme elles le doivent."

("L'IMMOBILITE DE LA VIE' la philosophie ostéopathique de Rollin E.BECKER sous la direction de Rachel Brooks traduit par Pierre Tricot)

Quels sont les moyens utilisés?

Il y a énormément de techniques d'équilibration qui peuvent toutes être efficaces. Le plus important ce n'est pas la technique, mais ce que l'on en fait.

L'ostéopathe est souvent caricaturé comme un "crackeur" c'est à dire comme faisant des" techniques forcées" et dont la libération se fait sentir par un crack... je dirais qu'un bon" crack "ne nécessite aucune force, juste beaucoup de précision de la part du thérapeute.

Personnellement je n'utilise quasiment plus ces techniques structurelles, je leurs préfère des techniques tissulaires et l'approche biodynamique.

Dans l'approche tissulaire le thérapeute se laisse guider par les tissus de son patient et les suit jusqu'à sentir qu'un nouvel équilibre s'est instauré.

En effet c'est le corps du patient qui guide le thérapeute, qui l'informe sur l'attitude à adopter : faut-il pousser, tirer, compresser, écarter?.... Ce sont également les tissus qui guident le thérapeute sur l'endroit à contacter : faut- il rester sur le crâne? Aller vers la zone viscérale? Au niveau du sacrum? Ou bien sur une articulation périphérique? (genou, épaule, cheville...)... Ce sont eux enfin qui vont l'informer si la libération est terminée ou s'il faut poursuivre l'action.

A qui s'adresse l'ostéopathie

A toute personne de 1 jour à 120 ans.

Elle peut traiter chez le nourrisson et l'enfant:

-Troubles du sommeil

-Reflux gastriques

-Plagiocéphalie (déformation du crâne souvent due à une malposition du crâne dans l'utérus

-Troubles musculo-squelettique (lombalgie, torticolis, douleurs articulaires...)

-Troubles ORL

-Troubles de la concentration

-.....

Chez l'adulte:

-Troubles musculo-squelettique (lombalgie, torticolis, douleurs articulaires...)

-Troubles du sommeil

-Reflux gastriques

-Problèmes crâniens (migraine, céphalées, acouphènes, sinusites...)

-fatigue inexpliquée

-Stress

-......

Cette liste n'est bien évidement pas exhaustive.