Les douleurs dans le corps peuvent exprimer un problème physique bien évidemment, mais également avoir une origine  émotionnelle et /ou mentale...


                Notre langue recèle  de nombreuses expressions qui risquent de ne pas vous laisser indifférents... Par exemple, les douleurs de milieu du dos pourraient signifier une trahison : « le fameux coup de poignard dans le dos »… on peut  se poser la question : qui avons-nous « sur le dos » ou  qui nous sommes nous « mis à dos »....Est-ce que dans une certaine situation nous n’avons pas eu « le dos assez large » ?.....L'expression « en avoir plein le dos » pourrait être l'explication de douleurs lombaires qui n'arrivent pas à passer.... Et si la douleur est plus basse on peut en avoir plein le C…d'ailleurs face à un problème de bassin on pourrait se demander si on n’a pas « le cul entre deux chaises » … Rien d’étonnant sachant que dans la symbolique du corps le dos représente toute notre ossature psychique, et quand on se sent trahi, pas assez soutenu, dévalorisé…. C’est notre rachis qui pourra exprimer notre mal être…

Quand on a quelque chose « en travers de la gorge » cela pourrat s'exprimer par des tensions cervicales....qu'est-ce qui n'est pas passé? Qu'est-ce qui n'a pas été digéré ? Est-on « pris à la gorge »?…regrette-t-on d’avoir trop « mâcher  ses mots » a un certain moment ou de ne pas avoir réussi à « tenir sa langue ».....
 

Le membre inférieur :

                Les membres inférieurs symbolisent les déplacements et l’autonomie, ils représentent le pouvoir et la capacité à avancer dans la vie à aller de l'avant.
Ils sont liées à la mère (la terre)
La jambe gauche représente le côté émotionnel et le fait d'aller à un endroit même si on ne le veut pas…

La jambe droite représente le côté rationnel et le fait de ne pas pouvoir aller dans un endroit même s’il le faut…
Les jambes reflètent l'orientation que l'on prend dans sa vie : travail, famille, sexualité etc...

Un problème de jambe pourrait nous faire nous interroger à la situation face à laquelle on n’a pas réussi à « prendre nos jambes à notre cou »…Quand nos genoux souffrent, c’est peut-être une dualité entre le JE (notre personne) et le NOUS (couple, amis, patron…) ou bien que l’on est  « sur les rotules » … Un diagnostic d'épine calcanéenne pourrait nous faire nous interroger sur « quelle épine du pied faut-il nous retirer »… Des chevilles fragiles ou douloureuses : face à quelle personne on n’arrive pas à la hauteur « à sa cheville »…serait-on « au pied du mur » d'une situation difficile ou avons-nous été « mis à pied » pour des raisons injustes…

Le membre supérieur

                Les Membres supérieurs représentent la facilité d’embrasser la vie, à donner et recevoir c'est la capacité à accueillir  les nouvelles expériences de la vie et agir. On s'en sert pour exprimer notre créativité, le potentiel et l'amour ils permettent le contact, ils expriment nos attitudes et nos sentiments intérieurs et sont liés au cœur. Ils permettent donc de porter de l'amour physiquement et énergétiquement,  ils permettent de se défendre, de se protéger contre les attaques extérieures donc si nous « croisons les bras » nous nous protégeons instinctivement mais nous nous fermons aussi à certaines émotions....


Les douleurs d'épaule  nous orientent vers: quel est « le poids qu'on a sur les épaules » affective, émotionnelle plutôt  à gauche, matérielle plutôt à droite.... A-t-on été obligé de « changer notre fusil d'épaule » est-ce qu'on s'est fait « remonter les bretelles »?
Si on est obligé de « jouer des coudes » dans certaines situations notre anatomie va en souffrir quant aux mains, nombre d'expressions existent : sommes-nous « entre de bonnes mains » est-ce qu'on aimerait que quelqu'un nous « donne la main »…Face à certaines personnes ou certaines situations avons-nous envie d' « en venir aux mains »?
Quant aux doigts, les douleurs d'origines émotionnelles sont fréquentes notamment face à quelle situation se « mord t'on les doigts » ? N'aurions-nous pas fait tampon entre deux personnes ou situations, car chacun sait « qu'entre le marteau et l'enclume il ne faut pas mettre le doigt »....


Les « prises de tête », « en avoir plein la tête », quand « quelque chose nous sort par la tête », toutes ces expressions peuvent donner des indications sur des céphalées, migraines etc....
 
Voici un petit aperçu de ce que peut vous raconter votre corps… Encore une fois comme pour les 5 modalités, ce n’est qu’un support au soin et il serait peu cohérent de ne se limiter qu’a cette vision des choses, mais cette compréhension de ces MOTS peut vous aider à conscientiser la réelle source de vos MAUX ….