Le travail énergétique est un travail qui se fait sur plusieurs plans, pour l'instant nous parlerons seulement des trois corps : le corps éthérique, le corps astral et le corps mental.

 

le corps éthérique



Le corps éthérique est lié directement au corps physique, c'est en fait le rayonnement énergétique de nos cellules. Il entoure le corps jusqu' à 10-15 cm de la peau et épouse le contour de la silhouette. Il est formé par le corps fluidique et le corps neuro-végétatif.

Le corps physique nous apporte les sensations (chaud/froid, dur/mou, douloureux/non douloureux…). Il nous permet l’expérience du monde matériel. Il sera touché, en cas de fracture, entorse ligamentaire, déchirure, coupure, lésion ou blocage ostéopathique…

Une atteinte de l’éthérique correspond à une atteinte du système nerveux autonome, qui gère la fonction organique (qui pourra entraîner migraines, rhume, sinusite, etc.) ou à un dérèglement interne causé par une mauvaise alimentation, une consommation excessive de médicaments, ou par une mauvaise gestion émotionnelle et/ou mentale… (atteinte des autres corps qui retentit sur le corps éthérique).



.

le corps astral

 

Le corps astral est formé de deux couches : le corps neurosensoriel (siège des émotions primaires) et le corps émotionnel. Il est en relation direct avec les émotions non digérées, enfouies (tristesse, joie, colère, peur, angoisse, frustration, rancœur, rancune…)

Pour l’être humain, l’énergie astrale est de loin la plus puissante : si un virus peut entrainer une gêne pendant quelques jours (gastro-entérite, grippe....), un simple mot peut créer un trouble pendant des années, s'il vient toucher une zone émotionnellement sensible.

De part sa position entre le corps éthérique et le corps mental, le corps émotionnel interagit directement avec eux : une émotion se caractérise ainsi par des sensations et des modes de pensée qui lui sont propres (l’angoisse donne ainsi la sensation de resserrement du plexus solaire et de la gorge (physique/éthérique) et met en route des pensées en boucles, agitées (mental)). C’est d’ailleurs par ce biais que nous identifions le plus nos émotions.
Il est donc primordial de nettoyer ou d’alchimiser les mémoires qu’il contient pour éviter qu’elles ne troublent ensuite les autres corps : notre pratique nous amène à constater à quel point de nombreuses perturbations physiques ou psychiques (migraines, ulcères, infections urinaires, crises vésiculaires, douleurs de dos, dépressions…) sont en fait des conséquences à plus ou moins long terme de dérèglements émotionnels non conscientisés ou non libérés (nœuds  émotionnels). (Extrait "les trois corps" sur le site: www.lessenceducorps.com par Alexandre Néel et Christine Luttrin)

Le corps mental

 

C'est la couche la plus externe, le corps mental gouverne les deux autres corps. Il contient toutes nos croyances, nos jugements, opinions sur les autres et sur nous même. Il est également le siège de tout ce qu'on nous a inculqué depuis notre enfance, c'est le squelette de notre psyché.

D’un point de vue énergétique, il crée les moules où va se déployer notre énergie : une croyance forte limite et oriente notre vision comme les œillères d’un cheval, ce qui bien sûr a pu être une force à un moment donné de notre vie (instinct de survie), peut être enfermant et limitant a un autre moment (d'où l'intérêt d'en prendre conscience pour amorcer un changement bénéfique). Le corps mental peut induire des réactions autant physiques qu'émotionnelles).

 

Interactions entre les 3 corps

 

Une douleur lombaire (corps physique /éthérique) qui n'arrive pas à être soignée, va à un moment donné "nous taper sur le système" (corps mental) et si elle ne passe pas, elle pourra toucher le corps astral en déclenchant par exemple une peur (d'avoir un cancer, hernie discale....) ou de la colère (incapacité du corps médical à soigner).

Une angoisse (corps émotionnel) pourra au fil du temps provoquer sur le corps (physique/éthérique) des compressions thoraciques.

Des questionnements qui tournent en boucle (corps mental) : vais-je trouver du travail, serais-je à la hauteur,  j'en ai marre de ce travail.... ? peuvent à un moment donné toucher le corps physique/éthérique et provoquer des tensions musculaires qui pourront être à l'origine d'une lombalgie ou de torticolis à répétition.